Partagez
Aller en bas
avatar
Vicomte
Vicomte
Messages : 100
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 37
Localisation : Nice
Voir le profil de l'utilisateur

Tempus fugit

le Ven 9 Nov - 13:53
A la suite de la sortie de looper et avec le succés de la série dr who (mais qui se cache sous la combi d'astronaute)
voila quelque chose qui essaie de répondre à la question du voyage dans le temps.

avatar
Modérateur
Modérateur
Messages : 217
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 38
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tempus fugit

le Sam 10 Nov - 11:43
A noter que, malgré tout le bien que je pense de la trilogie Retour vers le futur, celle-ci oscille entre les versions "dynamic" et "multiverse" sans vraiment parvenir à se fixer :

+++ dans le premier : la disparition progressive de Marty relève du Dynamic (il est affecté par le fait que ses parents ne le conçoivent pas) ; en revanche, son retour dans un présent amélioré est dans une optique "multiverse", puisqu'il garde clairement les souvenirs de l'ancien présent (si le film était resté sans suite, on aurait pu imaginer que sa mémoire se transforme progressivement, recadrant l'oeuvre dans une optique "slowly dynamic timeline")

+++ dans le deuxième, en revanche, Doc montre explicitement sur son tableau que le présent dystopique que Marty a créé est une ligne différente du multiverse. On est donc complètement dans le cas n°3.

+++ dans le troisième, on revient sur du Dynamic, puisque le départ de Doc dans le passé ne le fait pas changer de timeline (si c'était le cas, sa tombe ne se trouverait pas dans la timeline du Doc de 1955, ce dernier n'ayant pas encore voyagé dans un monde parallèle où il se fait descendre, je ne sais pas si vous me suivez). Sauf que le Doc de 1985 qui a basculé en 1885 ne se souvient pas que trente ans plus tôt*, il a appris qu'il allait y mourir, ce qui relèverait plutôt du Multiverse... (ou de la faille scénaristique). Mais bon, le discours, le discours qu'il fait à Marty, à la fin du film, sur le fait que "le futur n'est jamais fixé, faites qu'il soit beau" peut se résumer par : "après tout, on s'en balance".



* trente ans plus tôt de son point de vue, donc en 1955, pas en 1855 ; suivez un peu, bon sang !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum