Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Journal de Campagne

le Mar 5 Juil - 0:04
Le journal de Campagne se veut plus léger que les chroniques de campagne et résume seulement les faits marquants de la campagne.

Partie 1
L'épreuve

Chapitre 1: Valombre


Le vent glaciale de l'Apocalypse souffle sur les Vaux. Percevant ce changement, Elminster, célèbre Archimage de Valombre, charge Dorkhan, un paladin émérite du dieu de la Justice, de veiller sur l'éducation de quatre enfants liés à une sombre prophétie.

Arrivé à l'age adulte, Miralif, Erevan, Roghar et Kayis sont prêt à passer l'épreuve de l'Académie qui fera d'eux des soldats d'élite. Arrivé sur le lieu de l'épreuve final, ils découvrent qu'une sombre malédiction a envahit Valombre, village de leur enfance. Ils n'ont d'autres choix que de fuir et suivent pour cela Canista et Marroon, d'autres élèves candidats, qui leur indique un repli dans la tour d'Elminster. Pour fuir, Erevan se voit contraint de briser le sceau d'Elminster...

Le passage les conduira au château de Krag, bastion défensif de Valombre. La contre-attaque est ordonnée immédiatement par l'intendante Adee Ulphor et organisé par le Seigneur Trystemine pour débarasser le village des engeances qui l'assaillent. Alors que le combat fait rage pour libérer Valombre, des elfes noirs en profitent pour capturer l'intendante sous le regard impuissant d'Erevan.

Lorsque les soldats reviennent au Fort, ils découvrent l'enlèvement. C'est à ce moment là que Marroon dévoile sa véritable identité. Il présente l'aspect d'un puissant Vampire agissant pour une organisation occulte nommée Zhentarium qui œuvre dans le secret pour la libération de Cyric, le dieu de la Tromperie et du Mensonge. Il annonce aux personnages qu'ils ont joués leur rôle à merveille dans son plan... ils viennent de déclencher l'Apocalypse...

Il s'enfuit sur ces paroles énigmatiques...


Dernière édition par kev le Ven 23 Sep - 14:36, édité 5 fois
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Mer 6 Juil - 18:37
Chapite 2

A la frontière de Féerie

Accusés à tort de collaboration avec le vampire, les héros sont enfermés en prison. Ils trouvent le moyen de s'en sortir grâce à Canista qui prouve ainsi sa loyauté. Afin de faire valoir leur innocence, ils vont intervenir directement en plein Conseil et faire le serment de retrouver l'intendante et son célèbre pendentif d'Ashaba, permettant de percer le voile de la féerie.

Erevan se souvient que la prêtresse drow a directement menacé son peuple lors de l'enlèvement de l'intendante. Il prend la direction du gué d'ashaba où une forêt enchantée mène à Féerie. Il a l'intime conviction que son peuple sera la prochaine cible des terribles elfes noirs. Après avoir franchit le portail menant à Seldaras en Féerie, ils franchissent le portail dispersés dans une ville en perdition, subissant l'assaut surprise de l'armée des esclaves drows, constitués des immondices des profondeurs de l'Outreterre.

Ils sauvent in extremis Baälevan, le roi de Seldaras, noble éladrin et père d'Erevan qui leur dit que Seldaras est condamné. Les éladrins fuient chez leurs voisins elfes tandis que Braälevan tente de sauver le sceau de l'Apocalypse, qu'il pense la cible des drows. Il est malheureusement trop tard, les drows l'ont déjà brisé.

Il explique que si ce sceau a été brisé cela implique que le 1er sceau, celui dans la tour d'Elminster, a été brisé par un élu de Mystra, l'ancienne déesse de la Magie assassinée par Cyric. Erevan comprend alors qu'il a déclenché l'Apocalypse en brisant le 1er sceau et se remémore les paroles de Marroon (chap 1).

Au terme d'une mission-suicide de sauvetage, Braälevan, Miralif, Kayis, Roghar et Canista sauvent de justesse l'intendante de Valombre Adee d'une mort certaine et récupèrent le pendentif d'Ashaba. Grâce à celui-ci et au sacrifice héroïque de Braälevan, ils parviennent à s'enfuir de Seldaras en franchissant le portail de Féerie.

Fragilisé, Erevan se jure d'obtenir vengeance pour son père...
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Dim 10 Juil - 22:17
Chapitre 3

L'Outreterre

Les héros franchissent le portail de féerie mais tombe en plein cœur de la mégalopole drow de Ched Nasad. Malgré leur résistance, ils sont capturés et sacrifiés à Lolth. Ils parviennent à se libérer du courroux de Lolth et libèrent même Adee Ulphor, l'intendante des Vaux.

Perdus en Outreterre, ils tombent après des jours d'errance sur une cité svirfnebeline, des gnomes des profondeurs. Ceux-ci expliquent que l'épreuve de l'examen que devaient passer nos héros consistaient à l'origine à se rendre dans cette cité pour les aider à se débarrasser d'un féroce Dragon noir. Les héros acceptent de se soumettre à l'épreuve tandis qu'Adee Ulphor leur fausse compagnie avant le début de la mission.

Arrivé dans l'antre du Dragon noir, Roghar qui s'était épris d'un dragonneau noir, se voit contraint de l'abandonner au Dragon noir qui s'avère être son parent afin de le calmer et de le faire fuir de la caverne.

Lorsqu’ils remontent à la surface pour se rendre au château de Krag, ils découvrent que l'intendante Adee Ulphor a pactisé avec les elfes noirs. Ils sont sauvés in extremis par des soldats d'élite d'Arendrà.

De retour à l'Académie, ils font le rapport de la situation à Orus, le Mage-Doyen de l'Académie. Celui-ci leur explique que l'Empire Nétheril est renaît de ces cendres et qu'il menace directement les Royaumes libres. Ils ont trouvé un appui pour frapper en plein cœur des Vaux en s'associant au Zhentarium, une organisation à la solde de Cyric. Le but de cette alliance est de déclencher l'Apocalypse et de faire tomber les derniers bastion de lumières dans un monde de ténèbres.

Le Zhentarium a trouvé un appui militaire conséquent pour frapper en plein cœur des Vaux en s'alliant avec les elfes noirs.

Les héros reçoivent malgré tout leur récompense, ils sont nommés soldats d'élite et protecteurs des royaumes des Vaux et de Myth Drannor. Ils remarquent toutefois que leur ancien instructeur et père adoptif, Dorkhan, est absent de la cérémonie...
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Ven 23 Sep - 14:29
Partie 2
Les sceaux de l'Apocalypse

Chapitre 1
La tour enchantée

Sur les traces de Dorkhan, une équipe d'élite est envoyée d'urgence au village reculé de Havrefroid, à la frontière de la Gisombre, purgatoire démoniaque sous l'emprise de la maléfique déesse de la nuit, Shar.

Une partie de l'équipe s'attarde au village de la tour enchantée afin de chasser le Dragon qui menace le village. L'autre partie, Canista, Kayis et Miralif prennent la décision de continuer leur route pour le succès de leur mission.

Roghar et Erevan sont accompagnés dans cette quête de deux soldats d'élites d'Arendrà, Roc guerrier goliath, Darrak prêtre nain de Moradin et Brysaïs, sorcière tieffeline. Sans équipement, après avoir subit le sort d'amnésie d'un maléfique sorcier, ils vont découvrir que le Dragon qu'ils étaient venus chasser était en fait une supercherie. Heureusement, ils parviennent à démasquer l'auteur du complot et rétablisse la paix au village de la Tour. Cependant leur matériel a été mis sur le commerce du marché de Havrefroid.

Ils reprennent donc la route du mystérieux village de Havrefroid. Arrivés sur place, aucune trace de Dorkhan, de Canista, Kayis ou Miralif... ni de leur équipement!







Dernière édition par kev le Mer 11 Avr - 9:19, édité 1 fois
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Mar 10 Avr - 15:53
Chapitre 2: Le bataille d'Havrefroid

En chemin vers Havrefroid, en quête de leurs armures et de leur mentor disparu Dorkhan, les aventuriers trouvèrent des cadavres de Kobolds...

Plus tard au village, les nuages étaient bas, le froid transperçait l'armure de nos héros jusqu'à leur glacer le sang. Les villageois à la mine sombre avaient un air peu avenant.

En enquêtant brièvement sur la place du marché, les héros remarquèrent une jeune fille à l'attitude étrange, les observant depuis l'arrière d'une chamière située à une quinzaine de mètres. Son sourire semblait n'avoir rien de normal, rien d'humain, son expression démoniaque fît parcourir un frisson le long de leurs dos endurcis par les batailles. Roghar et Erevan se souvinrent en effet de ce sombre visage croisé à Valombre, juste avant que le village ne sombre.

Après une nuit d'angoisse, ils réussirent à stopper la propagation du "virus magique" à l'aide de sorts, de ruse et de grands coups de Hache. Ils ne retrouvèrent cependant pas la trace de la jeune fille maléfique...

Après enquète, ils comprirent que les villageaois subissaient régulièrement depuis environ deux mois des attaques de Kobolds. Ils apprirent que des soldats d'Arendrà étaient déjà venus les secourir, mais qu'ils n'étaient jamais revenus de leur périple. Erevan, Roghar et Roc, le guerrier Goliath géant et soldat d'élite qui accompagnait nos héros partirent à la recherche du refuge des Kobolds, tandis que Brysaïs restait au village afin de le sécuriser.

Après avoir trouvé leur refuge, une bataille épique entre nos soldats d'élite et toute une légion de Kobolds et de Gobelins suivit. Nos héros luttèrent vaillament malgrè leur manque d'équipement. Mais sous le poids du nombre de leurs adversaires ils plièrent. Le géant Goliath , Roc, posa le genoux à terre, se fît assaillir de toutes parts par de hordes de Kobolds enragés. Il bascula peu à peu dans l'au-delà, prêt à mourir en guerrier sur le chant de bataille, après une dernière prière à Kord, pour le salut de son âme, puis il sombra...

Roghar plus que jamais fou furieux de la perte de son ami en appela à Tempus pour déclencher une violente rage guerrière qui terrassa les derniers Kobolds, cela avec l'aide du si toujours astucieux magicien éladrin, Erevan. La lutte contre le roi Gobelin Dendefer fût titanesque, obligeant nos héros à surpasser leurs propres limites. C'est aux frontières de la vie et de la mort que nos héros trouvèrent une fin glorieuse à la bataille.

Ils délivrèrent leurs compagnons Canista, Kayis et Miralif, toujours en vie mais agonisant. Une lettre mystérieuse sur Dendefer mentionnait le mythe d'un prince-démon des morts-vivants, signé par un mystérieux Kalarel. Ils retrouvèrent leurs équipements, fûrent récompensés par le Seigneur Padraig d'Havrefroid bien heureux de se débarasser de la menace Kobold et découvrirent par Canista que leur mentor Dorkhan était à la recherche d'un site funéraire draconique, avant de disparaître.

Puis, avant la tombée du crépuscule, ils transportèrent le corps de Roc, qu'ils enterrèrent sous un épais matelas de neige blanche immaculée...


Dernière édition par kev le Mer 11 Avr - 16:47, édité 1 fois
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Mer 11 Avr - 16:46
Chapitre 3: Révélations.

Le prêtre de Moradin Darrak célébra la mort du vaillant Goliath: Roc.

Avant de rentrer au village, les aventuriers croisèrent un voyageur, du nom de Kerlan, recherchant un enfant, une jeune fille qui aurait disparue dans son village natale. La piste l'a mené jusqu'à Havrefroid. Apparement, il s'agit de la jeune fille qu'Erevan et Roghar avaient vu à Valombre, Leïna, celle-ci serait possédée. Kerlan décide de se joindre au groupe afin de la retrouver.

Canista, Miralif et Kayis furent déposés au temple. Encore inconscient, ils sont laissés à soeur Linora pour les soins et à la tieffline Brysaïs afin qu'elle veille sur leur sécurité. Le reste du groupe rentra à l'auberge Wrafton. Chacun regagna sa chambre et kerlan joua de ses charmes pour obtenir le droit de loger dans les appartements privés de l'aubergiste grassouillette.

Pendant la nuit, Erevan perçut pendant sa transe une présence maléfique l'observer. Il vît un vempire aux longs cheveaux noirs de jaies regarder à travers la fenètre, puis tourner lentement la tête vers lui. Mesurant sa puissance, Erevan agît avec prudence et décida de mesurer ses paroles. Il reconnaissait là le Vampire de Valombre, à la solde du Zhentarium, cette organisation occulte qui agit dans l'ombre pour libérer Cyric le dieu de la tromperie et du mensonge. Celui-là même qui l'avait instrumentalisé afin de déclencher l'apocalypse. Le vampire félicita Erevan, qui agissait comme il l'avait prévu. Le vampire signifia à Erevan qu'ils se sont déjà rencontrés, il y a de cela un millier d'années et qu'ils avaient conclus un pacte pour Cyric. Malgré ses protestations, Erevan sentait que le vampire ne mentait pas. Le vampire s'enfuit dans la nuit sur ces paroles énigmatiques.

Au même moment, au fin fonds du cimetierre de Valombre, Roc sortit de terre essouflé, exténué, mais vivant et en bon état. Il se dirigea vers l'auberge Wrafton où il arriva au petit matin. Le groupe accepta son retour mais se méfia de lui car les miracles n'arrivent jamais seuls.

Les héros se rendent comptent que pendant la nuit, Roghar, le guerrier drakéïde, a lui disparu sans autre explication qu'un mot écrit en drakéïde dans lequel il signifie à ses amis être parti pour secourir Sven, son ami dragonnet qu'il a lui-même élevé, en proie à la magie noir de terribles elfes noirs...

Les héros décident de rechercher le site funéraire draconique, mentionnait par Canista avant qu'elle ne tombe inconsciente. Seule Ninaràn, une elfe au charme discret leur indique l'endroit où chercher. Les aventuriers tombent alors dans un piège et se retrouvent enfermés dans un tombeau de géants. Il leur faudra alors beaucoup de solidarité et d'ingéniosité pour s'en libérer et affronter Ninaràn, qui les attends au cimetierre de Havrefroid après avoir accomplie un rituel de Nécromancie. Les aventuriers parviennent à briser le sceau magique et à vaincre Ninaràn, laquelle tombée inconsciente, porte sur elle une missive de Kalarel. Il est présenté comme l'un des 12 princes shadovars de l'Empire du Néthéril, il serait sur les terres de Havrefroid afin d'accomplir un rituel destiné à ouvrir le 6ème sceau de l'Apocalypse et la faille dimensionnel qui mène à la Gisombre. Il est directement fait mention d'Orcus, le prince démon des morts-vivants.

Lorsqu'ils rentrent à l'auberge, un individu attend Roc le goliath. Il se dit être un exarque de Kord, dieu des tempêtes et de la bataille, il se dégage de lui puissance et une aura bénéfique. Il révèle à Roc la raison de sa résurrection. Lorsque les cloches sonneront l'heure de l'Apocalypse, son corps servira alors de vaisseau à son dieu afin qu'il puisse vaincre les autres dieux maléfiques du Panthéon qui fouleront alors les terres de Faerûn.

La journée suivante, Kayis, la maîtresse de guerre tieffline, reprends conscience et décide de rejoindre le groupe composé de Roc le goliath, Kerlan l'humain, Erevan l'éladrin et Darrak le nain. Ils retrouvent le site funéraire draconique et empêche une secte de l'Ordre d'Orcus de mener leur rituel à terme. Ils retrouvent enfin Dorkhan, leur mentor et paladin émérite du dieu de la justice Torm. Celui-ci indique qu'il s'était laisser prendre afin de remonter la piste de Kalarel jusqu'au Fort de Gisombre, nul part indiquer sur les cartes et dont le nom n'est mentionnait que sur les quelques légendes évoquant le sort tragique de Sir Keegan.

De retour à l'auberge, Roc se réveilla brusquement pour attaquer Erevan, il fût stoppé par Dorkhan et le reste du groupe qui lui demanda des explications. Roc aurait eu une révélation de Kord dans ses rêves, selon lesquelles Erevan serait un traître. Finalement, les tensions s'apaisent peu à peu, mais le doute s'insinue dans l'esprit de chacun...

Chapitre 4: Vendredi 27 avril et vendredi 4 mai !! cheers


Dernière édition par kev le Ven 13 Avr - 12:28, édité 1 fois
avatar
Vicomte
Vicomte
Messages : 142
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 34
Localisation : Nice
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Jeu 12 Avr - 18:33
HOLY SHIT!!!! EPIQUE!!!! /OVERLOVE (mais je pleure un peu de pas pouvoir jouer avec vous lol... )
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Jeu 21 Mar - 12:19
Chapitre 4: La chute de village d’Havrefroid.
L’ambiance dans le groupe des aventuriers était tendue, chacun se méfiait de tout le monde, l’altercation entre Erevan et Roc était dans tous les esprits. Il a fallu toute la diplomatie du légendaire Dorkhan, paladin du dieu de la justice Torm pour éviter un éventuel affrontement.

Le paladin expliqua aux aventuriers que l’heure était grave. En effet, le culte d’Orcus avait pour objectif de trouver les ossements du dieu défunt afin de l’invoquer. Mais le prince des morts-vivants est enfermé dans la Gisombre et est devenu le cerbère maléfique de la déesse de la nuit, Shar.

Ces évènements semblaient reliés à Kalarel, le prince Shadovar revenu de la Gisombre suite aux évènements dramatiques de la Magepeste, celui-ci était déterminé à refonder un Empire du Nétheril puissant et à ouvrir le sixième sceau de l’Apocalypse qui sert de portail entre le monde de nos héros : Faerûn, et celui des shadovars : la Gisombre, où règne en maître la déesse de la nuit Shar.

Les shadovars sont d’anciens nétherisses qui avaient bâtis il y a des milliers d’années un puissant empire. Ceux-ci ont disparu enfermés sur le plan d’ombre. Mais la Magepeste, cette apocalypse magique qui a eu lieu sur Faerûn suite à la mort de la déesse de la magie Mystra il y a mille ans a eu des conséquences à l’échelle de l’univers et les plans se sont rapprochés. Le plan d’Ombre est devenu celui de la Gisombre, plus proche du plan d’existence de Faerûn et les shadovars comptent bien en profiter afin de rebâtir sur Faerûn leur Empire déchu.

Nos aventuriers furent rejoints dans leur quête par Miralif le sorcier demi-elfe qui s’était réveillé de son long coma. Toutefois, l’Etat de Canista est critique. Afin de la guérir, Dhorkan le paladin, Darrak le prêtre nain et Brysaïs sorcière tieffline partirent pour les Pics du Tonnerre afin de trouver le monastère de Torm.

Kayis, Roc, Erevan, Kerlan et Miralif partirent quant à eux enquêter pour trouver l’emplacement du protail. Ils furent reçus par le Seigneur Padraig et divers habitants du village. Valthrùn le prescient leur indiqua comment retrouver le Fort maudit, bâti sur le sceau de l’Apocalypse menant à la Gisombre.

Après avoir subi une attaque de la part d’un démon enfermé dans le corps de Leïna, les héros découvrirent des inscriptions gravés sur le chaîne millénaire de la place du marché, un mot indiquant que la malédiction du CROATOAN était lancée et que bientôt le village ne serait bientôt plus qu’un amas de cendres.

Le lendemain, ce fût la panique à Havrefroid, les habitants fuirent par dizaine le village tandis que les héros découvrirent que Valthrùn le prescient avait été enlevé pendant l’attaque de la nuit dernière.
Ils ne pouvaient plus attendre le retour de leur mentor Dorkhan et de leurs amis partis au Pics du Tonerre. Armés de leur courage et de leur arsenal magique, ils partirent en direction du nord, en quête du Fort maudit de Gisombre, afin de débusquer Kalarel et l’empêcher d’ouvrir le sixième sceau de l’Apocalypse.

Chapitre 5: Le Fort de Gisombre.

Il y a fort longtemps les royaumes libres s’unirent pour faire face au prince-démon des morts vivants Orcus. Le Roi Keegan dirigea d’une main de maître les forces libres et les dirigea contre Orcus, le repoussant lui et sa necro-armée jusqu’au plan d’Ombre. Il fît construire un Fort sur la faille d’Ombre afin de veiller sur celle-ci. Toutefois, le roi Keegan ne résista pas à l’appelle de l’Ombre, lors d’une crise de folie il tua ses principaux soldats ainsi que sa famille, puis se donna la mort dans les catacombes. A la suite de ces événements tragiques, le fort fût abandonné et tomba en ruine. La rumeur indique que celui-ci est hanté.
Les héros approchaient du Fort, un étrange silence surnaturel environnait les lieux. A l’intérieur, ils firent face à une horde de soldats orcs et gobelours qui obéissait à Kalarel, puis ils pénétrèrent dans les catacombes.
Pendant ce temps là, Dorkhan atteint les Pics du Tonnerre et le monastère de Torm. Il réussi à sauver in extremis la vie de Canista. Celle-ci partit immédiatement rejoindre ses amis à Havrefroid. Dorkhan resta un peu plus longtemps afin d’accomplir un puissant rituel avec l’aide de Brysaïs, Darrak et les moines.

Dans le Fort, les héros fît face un des morts-vivants qui revenaient toujours plus puissant. Kerlan fût blessé et un reflet shadovar profita de ce moment de faiblesse pour le posséder. Alors qu’ils retrouvèrent le gnome de Valthrùn, le reflet shadovar en profita pour l’éliminer avant qu’ils ne délivrent d’importantes informations. Les héros sortirent de justesse des catacombes et tombèrent sur le tombeau du roi Keegan. L’esprit tourmenté du roi déchu était prêt à hanter l’équipe…

En gardant leur sang-froid et leur diplomatie, l’équipe parvenu à se faire un allié du roi déchu qui n’était pas lui-même lors de la nuit tragique où il assassina sa famille et ses soldats. Rejoint par Canista, ils entrèrent dans un temple de Shar, où le reflet shadovar qui possédait Kerlan attaqua en traître nos héros. Grâce à l’arrivé de Dorkhan, ils réussirent à l’exclure du corps de Kerlan, mais l’équipe était bien affaiblie et à bout de force. N’écoutant que leur courage ils descendirent rejoindre Kalarel afin de l’empêcher dd’ouvrir la faille.

Kalarel avait pris possession de Leïna, la petite fille que Kerlan était venu sauver. Celle-ci qui possédée, avait attaqué les villages de Valombre et de Havrefroid avant que ceux-ci ne sombrent. Désormais il savait que l’entité démoniaque qui habitait le corps de Leïna était en fait le reflet du prince shadovar Kalarel. Devant la puissance de cet être maléfique, Kerlan dû renoncer à sa promesse et tuer Leïna afin de porter atteinte à Kalarel. Mais celui-ci sortit du corps juste avant de mourir et s’échappa sous la forme d’une ombre gigantesque.

Ils retrouvèrent le corps roué de coups de Valthrùn indiquant que celui-ci avait été torturé avant d’être tué. Tout cela pour que celui-ci délivre le secret de l'ouverture du sixième sceau de l’Apocalypse. Dorkhan le connaissait lui aussi. Voyant que le sixième sceau ne résisterait pas à la horde de démons de la gisombre et à l’assaut d’Orcus, il ouvrit la faille avec son propre sang et dit à ses anciens élèves, qu’il considérait comme ses fils, de fuir pendant qu’il ralentirait Orcus, l'ignoble créature démoniaque.

Ils fuirent le Fort de Gisombre sur le point de s’écrouler et trouvèrent à l’extérieur Brysaïs et Darrak qui accomplissait un rituel afin d’envoyer le fort de Gisombre et ses occupants vers une autre dimension. Dorkhan sortit du château sur le dos de la monstrueuse monture qu'il avait invoqué, un dragon chromatique rouge s’élevant vers le ciel en train de repousser les assauts du prince-démon Orcus. Les héros admirèrent son courage, voir sa témérité, avant de le voir disparaître vers une autre dimension sous l’effet du rituel de Torm que pratiquait Brysais et Darrak .

Les héros rentrèrent au village. En chemin, ils rencontrèrent le Vampire du Zhentarium à l'origine de l'ouverture des sceaux de l'Apocalypse qui leur confia que ses plans suivaient leur cours et que le destin d’Erevan était de le rejoindre.
En rentrant, les héros n’oublièrent pas ce que leur mentor leur avait confié avant son ultime sacrifice. « La déesse de la magie Mystra s’est réincarnée à notre époque, elle foule en ce moment les terre de Faerûn... retrouvez-là. »
avatar
Roi
Roi
Messages : 425
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal de Campagne

le Jeu 4 Sep - 18:45
Partie 3 : L'enfer de la Guerre

Chapitre 1 : Retour sur les terres d'Arendrà

Les jeunes héros savaient désormais qu'ils étaient des élus de la déesse de la magie Mystra, et que celle-ci foulait les terres de Faerûn. Déterminés à porter dignement l'héritage de leur protecteur et paladin légendaire Dorkhan, les héros rentrèrent à l'Académie militaire Arendrà. Leur mission était pour le moment de former les élèves d'Arendrà à devenir rapidement des soldats.

Trois semaines après les évènements du Fort de Gisombre, la situation politique s’envenimait. Les royaumes-cités des Vaux du Sud et de l'Ouest tombaient les uns après les autres sous le joug de l'alliance Zhent et Drow. Seul Valarchen au Sud et Myth Drannor au nord semblaient encore résister, mais pour combien de temps... D'après les renseignements des espions d'Arendrà, les elfes noirs se préparaient à lancer une offensive sur la cité éladrine de Myth Drannor.

Pendant ce temps, les reflets shadovistes sortis de la Gisombre libérés par Kalarel lors de la rupture du sixième sceau trouvèrent refuge en Nétheril et s'activaient pleinement à constituer une armée digne de leur Empire d'antan.

Le mage-doyen de l'Académie Orus, inquiet, convoqua immédiatement les représentants des Royaumes-cités libres des Vaux afin d’établir un conseil des Vaux exceptionnel et faire face à l'attaque imminente des elfes noirs sur Myth Drannôr.

Quelques jours plus tard, les souverains des Vaux libres et la coronale Ilsevele Miritar gouverneur de la cité éladrine de Myth Drannor, étaient accueillis par les meilleurs protecteurs d'Arendrà, parmi eux le mage Erevan, Miralif le sorcier, Kayis la maîtresse de guerre, Roc le guerrier goliath, ou encore la voleuse Canista et Roghar le guerrier drakéïde, ce dernier revenu de mission après avoir déjoué un plan drow qui consistait à se servir d'un dragon noir pour attaquer Myth Drannor.

Toutefois des événements troublaient les séances du Conseil. De mystérieux assassinats d'élèves avaient lieu. De plus, le groupe de Kelric envoyé en mission d'infiltration en territoire drow étaient retrouvés mort, seule la magicienne Athlae fût retrouvé inconsciente. Enfin, des inscriptions en langue abyssal  en lettres de flammes étaient laissés dans la grande cour principal d'Arendrà, ce qui semblait accusé Miralif qui avait autrefois scellé un pacte avec une entité démoniaque. Ce dernier fût alors enfermé en cellule sous les injonctions de Dolf le Seigneur d'Arendrà.

Le Conseil s'éternisait, les seigneurs des Royaumes libres des Vaux soutenaient qu'il fallait utiliser le Cristal d'Arendrà, source magique d'une puissance rare afin de porter un coup fatal aux drows et reconquérir les territoires pris. Orus et Ilsevele s'y opposaient fermement car une puissance si destructrice ne devait pas être révélée, aux risques de réveiller des armes anciennes plus puissantes encore.

Pendant ce temps, le Seigneur Dolf semblait pressé de condamner Miralif qui demandait alors de l'aide à ses amis. Ceux-ci malgré leurs doutes quant à son innocence, décidèrent par loyauté d'aider leur ami. Miralif remercia ses amis qui lui rendirent son phylactère, le rendant ainsi indétectable pour les mages d'Arendrà. Sa fuite provoqua la rage du Seigneur Dolf.

Dans la même nuit, Erevan qui s'était isolé avec Athlae, celle-ci ayant jouée de ses charmes, fût sauvé in extremis par Canista et les autres protecteurs. Il ne s'agissait plus de la magicienne Athlae que les héros connaissaient. En effet, juste avant de rentrer de mission avec le groupe de Kelric, elle s'était faite dévoré par une Lamie, une étrange créature féerique composée de centaines de scarabées noirs. La lamie l'avait séduite pour mieux la dévorer et prendre son apparence. A l'origine des meurtres, sa nuée demeurait trop grande et elle était à la recherche d'un hôte de nature féerique tel qu'Erevan pour pouvoir l'accueillir.

Erevan pourchassa la lamie qui avait pris la forme d'Orus. Au prix d'un combat d'une grande intensité dans les sous-sols de l'Académie, ils réussirent à mettre en déroute la Lamie. Ils découvrirent aussi le corps des victimes, parmi eux Athlae et Orus, le doyen de l'académie, le mentor de tous les protecteurs et élèves qui gisait là sur le sol, sans vie.

Le conseil des Vaux nomma sans tarder le Seigneur Dolf comme nouveau Doyen de l'Académie militaire, ses méthodes plus radicales furent jugés comme adéquates par les Seigneurs des Vaux pour éradiquer la crise. Bien évidement Ilsevele voyait les choses sous un angle différent.

Dolf se servit alors de la haine qu'éprouvait Erevan envers les drows qui avaient tués son père (cf partie 1 ; chap.2) pour le convaincre d'emporter secrètement le cristal d'Arendrà avec lui et détruire la cité drow de Ched Nasad, siège du pouvoir maléfique des drows.

Erevan savait que ses amis ne le comprendrait pas, pire qu'ils allaient essayer de le raisonner. Ce n'était pas qu'une histoire de vengeance, c'était une guerre, chaque jour des vies étaient prises et ce cristal avait le pouvoir de stopper tout cela. Sans dire mot, il prit le cristal et s'échappa pour faire route vers Ched Nasad.

Le lendemain, Dolf apprit au Conseil que le magicien Erevan avait de son propre chef subtilisait le cristal d'énergie et s'était enfui. Il expliqua qu'au regard de son passif avec les drows, ses intentions étaient de faire ce qu'Ilsevele et Orus refusaient, se servir du Cristal comme d'une arme de destruction massive contre les drows. Le Conseil accueillit favorablement la nouvelle tandis qu'Ilsevele était folle de rage. Elle alla trouvait les protecteurs d'Arendrà afin de les persuader de rattraper Erevan et de le raisonner.

Les ordres de Dolf étaient de rester à l'Académie protéger les Seigneurs. Se sentant trahi mais toujours fidèle à leur ami, Roc, Kayis, Canista et Roghar acceptèrent la mission d'Ilsevele, quitte à se mettre à dos Arendrà. Avant de partir Kayis se tourna vers l'Académie une dernière fois, avec l'étrange sensation qu'elle n'y serait plus jamais la bienvenue.
Contenu sponsorisé

Re: Journal de Campagne

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum